WIKA

Types de pression : Pression absolue, pression manométrique, pression différentielle

Instruments de mesure WIKA pour la mesure de pression

Après la température, la pression est l'une des variables physiques les plus importantes. La pression est définie comme une force (FN) qui agit uniformément sur une surface définie (A). Les différents types de pression ne sont différenciés que par la pression de référence.

Qu'il s'agisse de pression absolue, de pression manométrique ou de pression différentielle. Chez WIKA, vous trouverez l'instrument de mesure de pression adéquat pour chaque type de pression :

Qu'est-ce que la pression atmosphérique?

La pression probablement la plus importante pour la vie sur terre est la pression atmosphérique, pamb (amb = ambiens = ambiant). Elle est créée par le poids de l'atmosphère qui entoure la terre jusqu'à une altitude d'environ 500 km. Jusqu'à cette altitude, où la pression absolue pabs = zéro, son amplitude diminue continuellement. En outre, la pression atmosphérique est soumise à des fluctuations en fonction des conditions météorologiques, comme le montre le bulletin météorologique quotidien. Au niveau de la mer, pamb est en moyenne de 1013,25 hectopascal (hPa), ce qui correspond à 1013,25 millibar (mbar). Avec les "cyclones" et les "anticyclones", cette pression varie d'environ 5 %.

Qu'est-ce que la pression absolue?

La pression de référence la plus claire est la pression zéro (vide), qui existe dans l'espace sans air de l'univers. La pression liée à cette pression de référence est appelée pression absolue. Ainsi, dans le cas de la pression absolue, c'est toujours la différence par rapport au vide idéal qui est mesurée. Cela signifie que la pression ambiante, et donc les influences externes telles que les conditions météorologiques ou la hauteur au-dessus du niveau de la mer, n'affectent pas la mesure de la pression. Pour la différencier des autres types de pression, elle est désignée par l'indice "abs", dérivé du latin "absolutus", qui signifie détaché, indépendant.

Pour la formule de la pression absolue, les paramètres pression relative (pg) et pression atmosphérique (patm) sont nécessaires. La formule de la pression absolue est la suivante : pabs = pg + patm.

Qu'est-ce que la pression relative?

La pression la plus fréquemment mesurée dans le domaine technologique est la différence de pression atmosphérique, Pe (e = excedens =dépassant). Il s'agit de la différence entre une pression absolue, pabs, et la pression atmosphérique (absolue) correspondante (pe = pabs - pamb) ; elle est connue, en bref, sous le nom de pression manométrique. Étant donné que la pression relative ne mesure pas la différence par rapport au vide, mais plutôt par rapport à la pression ambiante actuelle (pression atmosphérique), les mesures de pression varient en raison d'influences externes telles que les conditions météorologiques ou l'altitude au-dessus du niveau de la mer. Si un capteur de pression relatif est utilisé par erreur dans une application où la pression absolue est mesurée, il faut compter avec des erreurs supplémentaires de +/- 30 mbar dues aux changements climatiques et avec des erreurs de mesure pouvant aller jusqu'à 200 mbar en cas de changement d'emplacement, par exemple du niveau de la mer à 2000 m.

Une pression positive se produit lorsque la pression absolue est supérieure à la pression atmosphérique. Dans le cas contraire, on parle de pression négative.

Les indices des symboles de formule "abs", "amb" et "e" définissent clairement le point de référence de la pression respective. Ils ne sont attachés qu'à la lettre p de la formule, et non aux symboles d'unité.

Qu'est-ce que la pression différentielle?

La différence entre deux pressions, p1 et p2, est appelée différence de pression, Δp = p1 - p2. Dans les cas où la différence entre deux pressions représente elle-même la variable mesurée, on parle de pression différentielle, p1.2.

En conséquence, pour mesurer la pression différentielle, deux pressions différentes sont d'abord enregistrées dans un instrument de mesure (par exemple, un manomètre différentiel ou un capteur de pression différentielle). Ce n'est que si les valeurs mesurées diffèrent l'une de l'autre qu'une pression différentielle est indiquée. Les cas où il est nécessaire de mesurer la pression différentielle sont, par exemple, la surveillance des filtres et la mesure du niveau dans les cuves fermées.

DifferentialPressure_fr-fr